De la déchéance de l'enseignement

Avant-hier, ce cher Mallox twittait une question piège :

6÷2(1+2)= ?

C'est fourbe, hein ?

Ce qui est un peu amer, c'est les réponses qu'il a reçu. Pour une raison qui m'échappe, des francophones qui admettent le sens de lecture de gauche à droite l'oublient quand il s'agit d'évaluer des opérations de même niveau. Chouette.

Si vous voulez vous faire encore plus mal, il y a un fil Yahoo!Answers sur le sujet, où certaines justifications deviennent hilarantes tellement elles partent dans le "ça dépend" teinté de mysticisme. Sérieusement, WTF ?

Ça remonte à si loin que ça "PEMDAS" ? C'est si incompréhensible ? Loin de moi l'envie de cracher sur les joyeux hippies qui voudraient que nos têtes blondes ne travaillent plus, n'apprennent plus rien par coeur, ne soient jamais évalués... enfin si, en fait j'ai envie de leur cracher dessus avec force et véhémence. Tu vois ce qui arrive, quand on cesse de driller sur des choses élémentaires ? Hein ? HEIN ? HEIN LARRY, TU VOIS CE QUI ARRIVE ? Z'êtes mignons tout plein, mais là on se retrouve cernés de bras cassés qui doivent sortir une calculatrice pour diviser par 10, elle est belle la civilisation.

Putain de branquignolles.

humeur | math | twitter | wtf

<<< Du pouvoir de la ponctuation (2011-07-03) | Afficher les albums par ordre chronologique sur un iPod (2011-05-07) >>>